LA FRANCE PITTORESQUE
Laffemas sauve les manufactures françaises
(Extrait de l’article paru dans le numéro 33)
Publié le vendredi 29 janvier 2010, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Sans avoir fréquenté l’école ni reçu aucune culture, sans parenté ni alliance, le dauphinois Barthélemy de Laffemas, de chaussetier de l’écurie du prince de Béarn, se hisse au rang de porte-parole des industriels et commerçants français, tenant tête au grand Sully pour imposer la mise en œuvre de réformes selon lui salutaires à un pays ruiné par les guerres.

Né en 1545 à Beausemblant dans la Drôme, d’une famille de petite noblesse mais sans fortune, Barthélemy Laffemas ne fréquenta ni les collèges ni les académies provinciales, embrassant très tôt le métier de tailleur d’habits, avant de quitter le Dauphiné pour la Navarre, à peine âgé de 17 ans, vraisemblablement amené à la suite de quelque seigneur dauphinois...

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE