LA FRANCE PITTORESQUE
Courroux des saintes Maure et Brigide
(Extrait de l’article paru dans le numéro 33)
Publié le vendredi 29 janvier 2010, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article Selon Grégoire de Tours et de son temps (fin du VIe siècle), la colline sous laquelle étaient enterrées les corps des saintes dont on avait perdu la connaissance, était si couverte d’épines, de sauvageons et de broussailles, qu’on n’en pouvait percer le buisson pour y aller. On racontait y voir de temps en temps paraître une lumière...

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE