LA FRANCE PITTORESQUE
1761 : inculpation pour dénonciation de complot imaginaire
(Extrait de l’article paru dans le numéro 30)
Publié le jeudi 21 janvier 2010, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

En 1761, Marie-Claire d’Esparbès de Lussan, issue d’une noble famille ayant fourni à l’Etat et aux rois de fidèles et généreux serviteurs, affirme que des conjurés en veulent à la vie de Sa Majesté, avant de se rétracter.

Née en 1729 au château de Feuga, paroisse de Saint-Mézard, diocèse de Lectoure, Marie d’Esparbès de Lussan était la fille de Léon-Auguste d’Esparbès de Lussan, marquis de Feuga et de Saint-Mézard, cornette des carabiniers royaux en 1696, et de Marie d’Aux de Lescout. La maison d’Esparbès de Lussan suivit constamment la carrière des armes...

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE