LA FRANCE PITTORESQUE
De la révolte nancéenne
naît un hospice pour enfants
(Extrait de l’article paru dans le numéro 30)
Publié le jeudi 21 janvier 2010, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article Les magasins de blé avaient causé la révolte ; l’un des effets de cette révolte fut de les supprimer. L’Etat avait essayé de résister. Le 23 mai 1771, un arrêt du Conseil attribuait à l’intendant la connaissance des affaires touchant les magasins, et défendit à tous autres de s’y immiscer. C’était enlever à la ville de Nancy, qui protesta, ce qui lui restait encore de pouvoir, et des réunions s’ensuivirent l’été 1771, auxquelles assistèrent...

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE