LA FRANCE PITTORESQUE
Ami des boucaniers, d’Ogeron fonde Haïti
(Extrait de l’article paru dans le numéro 23)
Publié le dimanche 17 janvier 2010, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

S’attachant affection et respect des flibustiers pourtant habitués à n’obéir qu’à eux-mêmes, l’angevin Bertrand d’Ogeron, nommé gouverneur de l’île de la Tortue et de Saint-Domingue en 1665, ouvre à la France le chemin d’une terre destinée à devenir l’une de ses plus riches colonies, sans quémander ni argent, ni secours, ni provisions, ni encouragements.

Chassés de Saint-Christophe en 1630 par l’escadre espagnole de Frédéric de Tolède, les Français s’étaient réfugiés dans la petite île de la Tortue, au nord de Saint-Domingue, un port sûr, un air salubre, de bonnes eaux mais peu abondantes, et une position facile à défendre les invitant à s’y fixer. Epris de liberté, affranchis des lois de leur patrie...

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE