LA FRANCE PITTORESQUE
De Popeye à Persepolis.
Bande dessinée et cinéma d’animation
(Source : Cité internationale de la bande dessinée et de l’image)
Publié le mardi 17 mai 2022, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
L’exposition nous entraîne de la planche au petit écran, de la bulle à la bande-son, de l’immobile à la magie du mouvement. Ce sont plus de 400 planches, films, storyboards et autres documents qui nous offrent une traversée des époques et des continents et retraçant plus d’un siècle et demi d’échanges entre ces deux arts historiques et complémentaires.
 

Destinée à tous les publics, l’exposition « De Popeye à Persepolis. Bande dessinée et cinéma d’animation », divertissante et éducative, a pour propos inédit de montrer l’origine et la métamorphose d’une nouvelle culture populaire. Elle explore les manières dont deux arts, la bande dessinée et le dessin animé puis le cinéma d’animation ont grandi ensemble, ont été diffusés et ont infusé au cœur de la culture populaire.

L’un et l’autre ont passionné, voire fasciné les artistes et les publics par leur langage visuel et le caractère « magique » des œuvres obtenues, sans cesse renouvelé par une innovation quasi continue dans le domaine des techniques. Par un effet de feed-back, une stimulation accrue de l’imagination et de l’audace dans notre monde technique et culturel est devenue perceptible dans notre vie quotidienne.

En outre, le vertige industriel d’une production destinée à la consommation de masse a été une phase essentielle de la constitution d’une culture mondiale dont la dynamique est loin de se tarir puisqu’elle a trouvé le relais des techniques numériques et multi-médiales pour se diffuser encore plus largement et plus rapidement.

Partant de la diffusion des images dessinées dans le contexte d’émergence de la modernité industrielle au tout début du XXe siècle, l’exposition, sans prétendre à l’exhaustivité, examine les usages communs ou singuliers qui en sont faits jusqu’au XXIe siècle et explore la relation complexe et féconde entre le film d’animation et la bande dessinée dans les espaces public et privé. On y perçoit la diversité des aires géographiques de la production, le rôle des innovations technologiques et l’ancrage des langages graphiques dans un fonds partagé de références esthétiques, littéraires ou mythologiques.

Se déployant dans la grande salle des expositions temporaires, sur une surface de 400 m2, l’exposition est constituée de près de 400 œuvres, objets et documents (planches, dessins originaux, périodiques et albums imprimés, appareils et supports de film et de projection, photographies et films d’archives, écrans petits et grands) destinés au plaisir des visiteurs.

Renseignements pratiques
Exposition De Popeye à Persepolis. Bande dessinée et cinéma d’animation
Cité internationale de la bande dessinée et de l’image — 121 rue de Bordeaux — 16000 Angoulême
Jusqu’au 6 novembre 2022
Site Internet : http://www.citebd.org/
Page Facebook : https://www.facebook.com/laCite.citebd

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE