LA FRANCE PITTORESQUE
Dédicace opportuniste
d’un ouvrage naguère interdit
(Extrait de l’article paru dans le numéro 23)
Publié le dimanche 17 janvier 2010, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article En 1688, Antoine Briasson, qui tenait alors une librairie rue Mercière à Lyon, donna une nouvelle édition de L’aimable Mère de Jésus, recueil de méditations tendrement mystiques composé par un jésuite madrilène et connu en France depuis 1671. Il avait dû son importation chez nous à une traduction du Père d’Obeilh - autre jésuite, mais bourbonnais celui-ci -, écrivain à la plume savante et « polie », qui s’était fait...

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE