LA FRANCE PITTORESQUE
Les gens de robe se parent de rouge et de noir
(Extrait de l’article paru dans le numéro 23)
Publié le dimanche 17 janvier 2010, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Souvenirs des ornements dont les rois et leurs premiers officiers se paraient lors d’importants événements, les chaperon, manteau, mortier, épitoge ou encore rabat, qu’arborent les magistrats des parlements, présidents, avocats, varient au fil des siècles, avec une préférence marquée pour le rouge et le noir, et toujours dans le cadre d’une stricte réglementation.

Vers le milieu du XIVe siècle, les Français quittèrent l’habit long, et prirent les pourpoints courts ; mais les magistrats, les avocats, et autres officiers de justice, conservèrent longtemps l’usage de l’habit long et du manteau, principalement dans l’exercice de leurs fonctions. Tant que dura le Moyen Age, il n’y eut rien de constant quant à la couleur des robes portées dans les diverses fonctions...

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE