LA FRANCE PITTORESQUE
Une fête survivant à la tourmente révolutionnaire
(Extrait de l’article paru dans le numéro 23)
Publié le dimanche 17 janvier 2010, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article L’institution de la Saint-Charlemagne fut très sérieusement menacée lors de la Révolution. Le procès-verbal de la séance du 28 janvier 1793 du Conseil Général de la Commune, qui siégeait à l’Hôtel-de-Ville, l’atteste. Réal, substitut du procureur de la Commune qui devait être plus tard conseiller d’État et comte de l’Empire, se lève et s’exprime en ces termes : « Je vais vous parler de deux hommes, l’un mort il y a à peu près mille ans, l’autre principal...

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE