LA FRANCE PITTORESQUE
Prévision de Charlemagne
(D’après « Choix de mots célèbres de l’histoire » (par Francisque Ducros), paru en 1869)
Publié le mercredi 1er juillet 2020, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Petit-fils de Charles Martel, Charlemagne, roi des Francs (768-800) et empereur d’Occident (800-814), avait prévu les invasions successives des pirates normands, ces hordes d’individus d’origine danoise et suédoise qui, descendus de la péninsule scandinave et montés sur de simples barques, firent de nombreuses incursions sur les côtes de l’Europe occidentale, aux IXe et Xe siècles, et portèrent le ravage surtout dans les Iles Britanniques et au sein du royaume des Francs où, en 912, ils finirent par se fixer dans la contrée qui prit d’eux le nom de Normandie.

Les pirates normands sillonnent les rivages de la Méditerranée, sous les yeux de Charlemagne et de sa cour. Illustration extraite de Histoire de France (Tome 1) par Gustave Gautherot, paru en 1934
Les pirates normands sillonnent les rivages de la Méditerranée,
sous les yeux de Charlemagne et de sa cour. Illustration extraite de
Histoire de France (Tome 1) par Gustave Gautherot, paru en 1934

Se trouvant un jour de passage à Cette, dans la Narbonnaise — une des grandes divisions romaines de la Gaule, cette dénomination subsistant encore du temps de Charlemagne —, appuyé sur le balcon d’une habitation d’où ses regards s’étendaient sur la mer Méditerranée, il aperçut un certain nombre de ces pirates qui avaient audacieusement abordé au même port, et qui, instruits de sa présence, avaient aussitôt remis la voile.

À cette vue, Charlemagne se prit à verser des larmes ; puis, s’adressant à ses leudes étonnés — le mot leudes désigne les compagnons des rois francs et est un synonyme de feudataires (possesseurs de fiefs) — : « Savez-vous, leur dit-il, pourquoi je pleure ? Ce n’est pas que je craigne ces gens-là, mais je m’afflige de ce que, moi vivant, ils aient osé aborder sur ce rivage, et je prévois combien de maux ils causeront à mes fils et à mes peuples. »

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE