LA FRANCE PITTORESQUE
Troisième article test : détermination
des archives d’articles
(D’après « Biographie universelle ancienne et moderne » (Tome 44)
édition de 1865, « Notice historique sur Charles De Wailly, architecte »
(par Joseph Lavallée) paru en 1798, « Dictionnaire historique,
ou Histoire abrégée des hommes qui se sont fait un nom par leur génie,
leurs talents, leurs vertus, etc. » (Tome 17) édition de 1829
et « La Chronique des arts et de la curiosité : supplément à la Gazette
des beaux-arts » paru en 1914)
Publié le lundi 27 novembre 2017, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
Airelle anguleuse. Amour trahi. Langage des fleurs, fruits et plantes. Langue de la flore. Couleurs, emblèmes, symboles, allégories, interprétation, signification, sentiments, passions, amour, goûts, caractère, parfums, psychologie, poésie, dictionnaire, guide, alphabet
 

C’est à la ressemblance qu’a cet arbuste avec le myrthe qu’il doit son surnom, car il fut jadis appelé baccinium, à cause du grand nombre de baies dont il se charge.

Dans le fait, haut d’un demi-mètre et plus, il est très rameux et très fourni de feuilles de la forme et de la grandeur de celles du myrthe : ses fleurs en grelot, nombreuses et blanches, se convertissent en baies d’un bleu foncé. On le trouve, en Europe, dans les parties ombragées des bois.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE