LA FRANCE PITTORESQUE
Les amours orageuses de Napoléon :
intrigues et secrets d’alcôve
de la famille Bonaparte
(par Joseph Vebret)
Publié le jeudi 19 septembre 2019, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
Officier à 16 ans, général à 25 ans, empereur à 35, Napoléon a réformé en profondeur la société française et fait main basse sur l’Europe. Ce bourreau de travail, cette mécanique intellectuelle toujours en mouvement, n’en était pas moins homme, sujet de sentiments et de désirs.
 

Bonaparte aimait les femmes. Ses deux épouses, Joséphine et Marie-Louise, lui inspirèrent d’authentiques passions, mais il honora pourtant des dizaines de maîtresses lui donnant deux enfants naturels, le comte Léon et Alexandre Walewski. Sans compter les rencontres d’un soir...

Cet amant insatiable devait aussi tenir les rênes d’une famille bien agitée. Sa mère, Letizia, aurait fauté avec Charles-Louis de Marbeuf dont l’empereur se demande s’il est le fils. Ses sept frères et soeurs étaient tous dotés d’un solide appétit sexuel. De Pauline, on parlait comme d’une « gloutonne de plaisirs ». La reine Hortense, fille de Joséphine de Beauharnais, maltraitée par son mari Louis Bonaparte maladivement jaloux, aimait à se consoler dans d’autres bras. Son troisième fils deviendra Napoléon III, et son quatrième, illégitime et longtemps caché, sera le duc de Morny.

Les amours orageuses de Napoléon : intrigues et secrets d'alcôve de la famille Bonaparte. Éditions De Borée
Les amours orageuses de Napoléon : intrigues et secrets d’alcôve
de la famille Bonaparte
. Éditions De Borée

Quelle influence ces frasques et ces amours, parfois peu avouables, eurent-elles sur les choix et le destin de leur frère ? Avec cette fresque familiale, c’est l’épopée napoléonienne qui défile, tantôt tragique, tantôt cocasse, éminemment romanesque.

Joseph Vebret est né en 1957 à Chamalières. Après des études à Clermont-Ferrand et Sciences Po Paris, il a exercé dans le journalisme, les cabinets ministériels et le conseil, avant de décider en 2002 de ne se consacrer qu’à l’écriture. En 1998, son premier roman, Le Souffre-plaisir, avait obtenu le prix d’automne de la Société des gens de lettres.

Romancier, dramaturge, auteur d’anthologies et d’essais sur l’Histoire et les écrivains du XIXe siècle, directeur de collection, il a fondé en 2012 le Salon littéraire, un magazine en ligne consacré aux livres, dont il est le directeur éditorial. Depuis 2015, il est membre associé correspondant de l’Académie des Sciences, Belles-Lettres et Arts de Clermont-Ferrand et il a reçu, en 2017, le prix Nos racines d’Auvergne pour l’ensemble de son œuvre.

INFORMATIONS PRATIQUES :
Les amours orageuses de Napoléon : intrigues et secrets d’alcôve de la famille Bonaparte, par Joseph Vebret. Éditions De Borée
400 pages. Format 11 x 18 cm. 8,90 euros
ISBN : 978-2812923883. Paru en août 2019

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE