LA FRANCE PITTORESQUE
Automates : prodiges d’artistes mécaniciens
(Extrait de l’article paru dans le numéro 21)
Publié le samedi 16 janvier 2010, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Subordonnée aux progrès de l’horlogerie, la construction des automates prend son envol avec les poids moteurs qui se substituent à l’eau des clepsydres pour animer les jaquemarts. A la simplicité des premiers mouvements succède bientôt un réalisme inouï incarné par les personnages de Vaucanson ou des frères Droz, et dont le succès auprès du public inspire les mystificateurs.

Désignant généralement des machines qui représentent un être animé et qui, grâce à certaines combinaisons, imitent les mouvements de cet être, les automates sont de véritables curiosités et souvent des merveilles de patience et d’ingéniosité...

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE