LA FRANCE PITTORESQUE
Les étrennes malmenées
par la Révolution dès 1790
(Extrait de l’article paru dans le numéro 21)
Publié le samedi 16 janvier 2010, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Le 1er janvier 1790 marque l’amorce d’un éphémère changement dans les coutumes observées au premier de l’an, certains refusant l’appellation Majesté pour saluer la reine lors de la traditionnelle visite à la famille royale.

Dès les premiers jours de la Révolution, à peine Necker venait-il d’être installé au ministère des finances, qu’il fit défense expresse dans ses bureaux d’offrir et de recevoir des étrennes. Cette mesure fut généralisée par un décret de l’Assemblée constituante en date du 27 novembre 1789. Or, les employés des administrations...

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE