LA FRANCE PITTORESQUE
Les géographies de Tintin
(sous la direction de Paul Arnould)
Publié le mercredi 9 mai 2018, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
Pendant presque cinquante ans, Tintin a arpenté les cinq continents et navigué sur la plupart des océans, devançant même Armstrong sur la Lune. Et si Hergé ne fut pas un grand voyageur, il a créé assurément le dernier explorateur moderne et un modèle pour tous les géographes aventuriers.
 

À la fois marin de haute mer et d’eaux douces, accessoirement plongeur sous-marin, Tintin est l’égal d’un Henry Morton Stanley, à la recherche de Livingston et des sources du Nil, ou d’un Albert Londres, courant aux quatre coins de la planète. Tintin et la Géographie forment un binôme inséparable.

Les géographies de Tintin, sous la direction de Paul Arnould. Éditions du CNRS
Les géographies de Tintin, sous la direction de Paul Arnould. Éditions du CNRS

Cet ouvrage, premier du genre, tente d’approcher les aventures du reporter sous l’angle géographique. Pas pour souligner l’évidence des clichés ou les erreurs d’un Hergé à la culture avant tout livresque — il n’y a jamais eu de lamas à Lima, par exemple —, mais pour explorer les subtilités géographiques du monde de Tintin, un monde qui ne semble plus tout à fait le nôtre.

Un livre qui, à travers vingt regards complices et critiques, éclaire le mythe d’un jour nouveau. Une préface de Jacques Langlois et une postface de Olivier Roche, administrateurs de l’association « Les Amis de Hergé ». Paul Arnould est professeur émérite de géographie à l’École normale supérieure de Lyon, membre de l’UMR CNRS 5 600 « Environnement Ville Société ».

INFORMATIONS PRATIQUES :
Les géographies de Tintin, sous la direction de Paul Arnould. Éditions du CNRS.
280 pages. Format 15,1 x 23,1 cm. 23 euros.
ISBN : 978-2-271118981. Paru en avril 2018

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE