LA FRANCE PITTORESQUE
Graffiti de Jean de La Fontaine
au Château de Chambord :
fable ou réalité ?
(Source : France Télévisions)
Publié le vendredi 9 mars 2018, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
Jean de La Fontaine a-t-il gravé son nom sur l’un des murs du Château de Chambord ? Si l’inscription doit encore être authentifiée, il se pourrait bien que le poète soit l’auteur de ce graffiti. La découverte est récente, preuve que le château n’a pas encore livré tous ses secrets.
 

L’inscription a été découverte par hasard sur l’un des murs du Château. En novembre dernier, une employée repère par hasard ce qui pourrait être la signature de Jean de La Fontaine, gravée sur un mur en calcaire, sous le rebord d’une fenêtre. « Le nom est assez visible mais le prénom reste à découvrir et à authentifier. Si ça se trouve c’est peut-être un homonyme », explique Marina Savoyet, guide-interprète.

Jean de La Fontaine aurait inscrit son nom sur l'un des murs du château de Chambord. Le graffiti doit être authentifié
Jean de La Fontaine aurait inscrit son nom sur l’un des murs du château de Chambord.
Le graffiti doit être authentifié. © Crédit photo : France 3

Les conservateurs de Chambord doivent à présent comparer la signature avec les écrits du poète. Une chose est sûre, l’auteur des célèbres fables serait bien passer aux alentours de Chambord. « Sa présence dans la région, tout près d’ici est attestée à Dié, le port de Chambord au XVIIe siècle. Donc, il est probable qu’il ait pu en profiter pour voir le Château et possible qu’il ait pu inscrire son nom » explique Frédéric Bouilleux, le directeur général adjoint du domaine de Chambord.

Victor Hugo a également tagué Chambord
Si Jean de La fontaine est bien l’auteur de ce graffiti, il n’est toutefois pas le seul visiteur célèbre a avoir tagué les murs du Château. En 1825, Victor Hugo avait gravé son nom lors d’une visite. À l’époque la pratique était déjà interdite. L’auteur des Misérables avait parlé de son geste dans une lettre adressée à son ami, le poète Saint-Valry : « J’ai visité Chambord. Vous ne pouvez-vous figurer comme c’est singulièrement beau. Toutes les magies, toutes les poésies, toutes les folies même sont représentées dans l’admirable bizarrerie de ce palais de fées et de chevaliers. J’ai gravé mon nom sur le faîte de la plus haute tourelle. »

Château de Chambord. Aquarelle de Philippe Coutanceau
Château de Chambord. Aquarelle de Philippe Coutanceau

Des tags par centaines
Les tags sur les murs du château se comptent par centaines. Au fil des siècles, des visiteurs, illustres ou anonymes, des artistes et des employés ont laissé leurs empreintes sur les murs. Cette pratique est évidemment totalement illégale et la direction du domaine de Chambord craint que cette nouvelle découverte ne donne le mauvais exemple.

Marion Gadea
France Télévisions

Accédez à l’article source

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE