LA FRANCE PITTORESQUE
Corporation des moutardiers et vinaigriers
(Extrait de l’article paru dans le numéro 21)
Publié le samedi 16 janvier 2010, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Soumis à de sévères contrôles sanitaires et forts des privilèges des sauciers, moutardiers et distillateurs, les vinaigriers arpentent depuis longtemps déjà les rues de la capitale au cri de « vinaigres bons et biaus » lorsqu’ils reçoivent leurs premiers statuts au XIVe siècle, 400 ans avant qu’un certain Maille, inventif et avisé, ne scelle la gloire de ses devanciers.

Le livre de Ruth (chapitre II, verset 14) témoigne, pour les époques bibliques, de l’usage du vinaigre comme assaisonnement des substances alimentaires : « Quand l’heure du manger sera venue, venez ici et mangez votre pain, et trempez votre morceau dans du vinaigre » ; pour l’antiquité grecque et romaine, les mots oxybaphon et acetabulum (vinaigrier) désignent...

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE