LA FRANCE PITTORESQUE
Usages des cannes et badines
(Extrait de l’article paru dans le numéro 21)
Publié le samedi 16 janvier 2010, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Compagne ordinaire de Charlemagne, la canne est, en 1022, une arme entre les mains de la reine Constance d’Arles, avant que, renforcée d’une épée, on ne la trouve également entre les mains de malandrins. Mais c’est au XVIIe siècle qu’embellie, elle se multiplie à l’infini...

La première canne fut certainement une simple branche d’arbre. Diogène n’en possédait pas d’autre, et son bâton est resté presque aussi célèbre que son tonneau. Dès que la canne fut devenue, moins un objet d’utilité qu’un accessoire du costume, le choix du bois cessa d’être indifférent et l’on y ajouta des ornements de tout genre. Un des biographes de Charlemagne nous apprend que cet auguste souverain portait ordinairement une canne...

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE