LA FRANCE PITTORESQUE
Vente de l’île au roi et privilèges établis
(Extrait de l’article paru dans le numéro 21)
Publié le samedi 16 janvier 2010, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article A Bouin, le seigneur avait le privilège d’imposer une fois dans sa vie, à tout habitant son sujet, certaines dîmes vertes et autres devoirs d’usage. Il percevait des taxes et amendes pour délestage, mal-mis, prise d’oisons, vente de vaisseaux, carnage de bœufs, tiercelage, herbage, moutonnage, verrage, procelage...

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE