LA FRANCE PITTORESQUE
Histoire de France :
vingt siècles d’énigmes
(Source : Le Figaro Histoire)
Publié le dimanche 14 janvier 2018, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
L’assassinat d’Henri IV, la mort d’Émile Zola, le départ de De Gaulle à Baden-Baden pendant mai 68... Dans un livre composé sous la direction de Jean-Christian-Petitfils, un collectif d’historiens raconte comme des nouvelles policières 20 épisodes qui continuent à hanter l’imaginaire collectif français. À la différence qu’on ne connaît pas toujours le coupable à la fin.
 

Comment les 300 000 Gaulois menés par Vercingétorix ont-ils pu perdre à Alésia face à 60 000 légionnaires romains ? Comment une jeune bergère lorraine de 17 ans a-t-elle réussi à sauver le royaume de Charles VII ? Qui a manipulé voire guidé le bras de Ravaillac, l’assassin de Henri IV ? Sait-on enfin qui était le Masque de fer ? Quelle mouche piqua Napoléon quand il décida de faire enlever et tuer le duc d’Enghien ? L’accident domestique qui a coûté la vie à Emile Zola était-il vraiment un accident ?

Les énigmes de l'histoire de France, sous la direction de Jean-Christian Petitfils
Les énigmes de l’histoire de France, sous la direction de Jean-Christian Petitfils

Qui étaient réellement les cagoulards ? Jean Moulin a-t-il été victime de règlements de comptes internes à la Résistance ? Quelle est la véritable raison du départ de De Gaulle pour Baden-Baden, chez le général Massu, en Mai 68 ? Vaste zone d’ombres, l’histoire de France regorge d’interrogations, d’énigmes. Certaines, quoique élucidées, gardent auprès du grand public leur nimbe de mystère. D’autres, irrésolues, continuent à intriguer spécialistes et béotiens.

Dans un livre dirigé de main de maître par Jean-Christian Petitfils, un collectif d’historiens et d’écrivains d’histoire (Jean-Louis Brunaux, Jacques Trémolet de Villers, Laurent Theis, Thierry Lentz, Eric Anceau, Olivier Dard, Olivier Wieviorka, etc.) expose vingt grandes énigmes qui, des plaines de la Gaule en cours de romanisation du Ier siècle au vent mauvais de mai 1968, continuent à hanter l’imaginaire collectif français. Un ouvrage rigoureux, pétillant d’érudition, qui se lit comme s’il s’agissait de vingt nouvelles policières. À une différence près : à la fin, ici, on ignore encore parfois l’identité du coupable...

Dans la rue de la Ferronnerie, Henri IV est assassiné par François Ravaillac. Illustration de Job (Jacques Onfroy de Bréville) paru dans Le Bon Roy Henry, par Abel Hermant (1894)
Dans la rue de la Ferronnerie, Henri IV est assassiné par François Ravaillac. Illustration
de Job (Jacques Onfroy de Bréville) paru dans Le Bon Roy Henry, par Abel Hermant (1894)

Jean-Christian Petitfils, dont les travaux sur l’Ancien Régime font autorité, a réuni ici des historiens de haut niveau pour un parcours où la sûreté de l’information se conjugue avec le talent du conteur. Sa présentation met en relief l’originalité de la démarche, qu’il illustre lui-même par deux contributions.

Jean-Christophe Buisson
Le Figaro Histoire

Accédez à l’article source

INFORMATIONS PRATIQUES :
Les énigmes de l’histoire de France, sous la direction de Jean-Christian Petitfils. Éditions Perrin.
360 pages. Format 14x21 cm. 21 euros.
ISBN : 978-2-262072872. Paru en janvier 2018

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE