LA FRANCE PITTORESQUE
Villa Monoyer à Lyon :
futur musée de l’ophtalmologie ?
()
Publié le mardi 15 août 2017, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
La villa Monoyer, un havre de verdure en plein coeur de Lyon devrait devenir prochainement un musée consacré à la médecine. La capitale des Gaules, qui a vu naître les professeurs Léon Bernard et Louis Léopold Ollier, a aussi accueilli Ferdinand Monoyer, l’un des pères fondateurs de l’ophtalmologie en France.
 

Elizabeth Juvet, arrière petite-fille de Ferdinand Monoyer, veut continuer à faire vivre la villa de son enfance. C’est le lieu où a habité Ferdinand Monoyer et son père Victor Stoeber, deux éminents chercheurs et pionniers de l’ophtalmologie en France. C’est là aussi qu’a été inventée l’échelle Monoyer, considérée encore aujourd’hui comme le meilleur moyen de mesurer l’acuité visuelle d’un patient.

La Villa Monoyer
La Villa Monoyer

La maison de l’ophtalmologie à Lyon
Le projet consiste à transformer cet espace familial en espace dédié à l’histoire de la médecine lyonnaise et à ses développements futurs. Les descendants de la famille Monoyer sont à la recherche d’investisseurs capables de soutenir le projet, projet qui, par la suite, pourrait fonctionner en autofinancement. Le musée a pour ambition de montrer au public ce que furent les débuts de l’ophtalmologie en France, mais aussi la médecine du XIXe siècle, Ferdinand Monoyer ayant fondé une des plus belles bibliothèques de France sur la médecine.

Elle s’affiche chez tous les ophtalmologues du monde. L’invention du professeur Monoyer est encore à ce jour un outil dont l’efficacité reste inégalée. Mais peu de gens savent que cette échelle possède un message caché. Si on lit de bas en haut les lettres les plus à gauche, le nom de famille du docteur apparaît suivi de « DM », docteur en médecine. Toujours de bas en haut mais cette fois-ci avec les lettres les plus à droite, c’est son prénom, Ferdinand, qui se révèle.

Ferdinand Moyer et son échelle de vision
Ferdinand Monoyer et son échelle de vision

Une richesse de patrimoine
Actuellement, la propriété Monoyer s’étend sur plus de 5500m2, avec un jardin anglais type XIXe siècle d’une grande variété. Composé essentiellement de grands arbres aux essences rares comme un ginkgo biloba, le parc renferme de nombreux trésors.

Lors des Journées du Patrimoine en 2016, le public a déjà pu découvrir la richesse de cet ensemble patrimonial. Deux étudiants en histoire de l’art planchent actuellement sur l’histoire de la maison et sur celle de la famille Monoyer. On attend beaucoup de leurs conclusions.

Renseignements pratiques :
La Villa Monoyer — 41 rue Paul Sisley — 69003 Lyon
Tél. : 06 28 47 63 04
Site Internet : https://villamonoyer.wordpress.com

Adrien Pittore
France Télévisions

Accédez à l’article source

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE