LA FRANCE PITTORESQUE
Pâtisserie Miremont de Biarritz :
145 ans au service des gourmands
(Source : France 3 Nouvelle-Aquitaine)
Publié le jeudi 2 mars 2017, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
À Biarritz, la pâtisserie Miremont fait saliver les becs sucrés depuis... 1872. Elle a fêté le 17 février dernier ses 145 ans d’existence.
 

Créé le 17 février 1872 par Etienne Singher, un jeune pâtissier de Saint-Moritz, le salon de thé fut repris en 1880 par Joseph Miremont dont l’enseigne fut maintenue jusqu’à nos jours. Enseigne emblématique de Biarritz, la maison Miremont a changé sept fois d’exploitants. Mais le lieu est resté intact, avec sa vue imprenable sur l’océan, et est classé parmi les dix monuments historiques de Biarritz.

Parmi les plus anciens des lieux mythiques de la Ville, la Maison Miremont est le témoin du riche passé de Biarritz : « Reine des plages, plage des rois » ; et le rendez-vous des têtes couronnées de l’Europe entière. Rostand écrivait : « A l’heure du thé, il y a chez Miremont moins de gâteaux que de reines et moins de babas au rhum que de grands-ducs ».

Le jeune Roi Alphonse XIII aimait y déjeuner faisant de Miremont le « Fournisseur Breveté de la Maison Royale d’Espagne ». Sa Majesté Edouard VII, roi d’Angleterre, séjournait chaque année à l’hôtel du Palais et restait fidèle aux pâtisseries de Miremont. Lieu d’histoire et d’élégance, fierté de Biarritz, Miremont a retrouvé le charme confortable et l’atmosphère magique de son cadre d’époque inscrit au patrimoine.

Le « Biarritz-Paris », une pâtisserie aux saveurs du Pays basque
Parmi les spécialités de la maison figure l’amusant « Biarritz-Paris ». « À Paris, nos confrères ont inventé le Paris-Brest. Nous nous sommes dit : pourquoi ne pas faire le Biarritz-Paris » sourit Bruno Paillez, le chef pâtissier. « C’est un chou avec les ingrédients du Pays basque : le piment, le chocolat et la griotte », détaille-t-il.

Si la maison Miremont est célèbre à Biarritz, elle l’est aussi au-delà. Depuis qu’un magazine japonais a consacré un article à cette enseigne, plusieurs stagiaires nippons sont venus s’y initier à la pâtisserie à la française. « C’est très intéressant, je peux apprendre beaucoup de choses, et j’aime ce qu’on fait au niveau du goût. Et j’apprends aussi la pâtisserie régionale » apprécie Nozomi Nishimura, ouvrière pâtissière.

Site Internet : http://www.miremont-biarritz.fr/fr/
Page Facebook : https://www.facebook.com/MiremontBiarritz

France 3 Nouvelle-Aquitaine et Maison Miremont
Accédez à l’article source

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE