LA FRANCE PITTORESQUE
Millau, la ganterie dans la peau
(Source : France 24)
Publié le samedi 11 juin 2016, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
Surplombée par le viaduc qui porte son nom, la ville de Millau est la capitale du gant. C’est sur les bords du Tarn, grâce à une tradition agropastorale ancestrale, que cette industrie est née.
 

Aujourd’hui, les maisons de haute couture françaises font encore confectionner à Millau leurs plus beaux gants. Tout commence dans l’une des dernières mégisseries de la ville. Dans la maison Alric, on tanne des peaux d’agneau et de veau : ce sont les plus fines.

Elles arrivent à l’état brut, puis elles sont taillées, et délainées, avant de passer à l’étape-clé, le tannage. Dans de grandes cuves en bois, ces peaux vont se transformer en cuir, grâce à une formule chimique à base de chrome : un secret bien gardé depuis des générations. Pendant 24h les peaux s’assouplissent dans ces cuves. Une fois tannés et séchés, ces cuirs vont être vendus pour laisser libre cours à l’imagination des créateurs.

Le gant n’est pas un simple vêtement. C’est un accessoire de mode qui se décline sous toutes les formes : pudique ou extravagant, court ou long, il est devenu au fil des années un véritable bijou de main. Il la protège tout en la dessinant, parfois en la suggérant, devenant objet de désir. La vidéo ci-dessous vous convie à la découverte de la maison Causse, la plus ancienne ganterie française. On y fabrique des gants d’exception.

France 24
Accédez à l’article source

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE