LA FRANCE PITTORESQUE
Laure — Laura — Laurence
()
Publié le jeudi 24 mars 2016, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Les femmes ainsi prénommées, ont une volonté moyenne mais suivie, l’intelligence assez prompte, mais peu assimilatrice.

Souvent indépendantes dans la première partie de leur existence, elles ne sentent le besoin d’une affection solide que vers le milieu de la vie et alors elles s’attachent profondément, exclusivement.

Elles fuient le monde pour la solitude ; elles ont peu d’amies ; tout ce que leur cœur contient de sentiments, elles l’offrent à leurs époux, qu’elles entourent d’une affection jalouse. Jalouses, elles le sont énormément, jusqu’à la violence et la vengeance.

Elles ont de l’habileté manuelle ; leurs goûts sont modestes ; elles ont cependant une certaine ambition.

Fête : 19 octobre.
Origine : issu du latin laurus qui signifie laurier.
Talismans (couleur, plante, pierre) : rouge, laurier-rose, topaze.
Devise : Pas de détours !

Les Laura (fête le 10 août) ont plus de finesse d’esprit et d’originalité que les Laure. Elles sont plus voluptueuses aussi, plus romanesques.

Les Laurence (19 octobre) sont franches, courageuses et hardies. Chez elles, la tête domine le cœur. Elles sont moins jalouses que les Laure et leurs facultés ont un bon équilibre.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE