LA FRANCE PITTORESQUE
Henriette
()
Publié le jeudi 24 mars 2016, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Ce prénom féminin fournit des chances diverses, une nature portée à l’opposition, à la contradiction et a la discussion. Les Henriette sont instables dans leurs opinions comme dans leurs sentiments.

Elles sont mordantes, caustiques et frondeuses ; elles ont pourtant une nature sensible et aimante ; elles sont jalouses et exclusives dans leurs affections. De caractère vif, même emporté, elles ne sont pas toujours commodes.

Elles ont Une pointe d’égoïsme ; elles aiment les honneurs — et plus encore l’argent et toutes les satisfactions qu’il apporte. A la fois idéalistes et pratiques, elles vivent de rêve et de réalité.

Elles savent être flatteuses, diplomates et rusées quand il le faut. Travailleuses et persévérantes, elles sont souvent aussi économes et prévoyantes. Elles ont le désir de plaire et de se distinguer. Elles sont hardies, intrigantes et s’embarrassent rarement. Elles aiment à conduire, à dominer. Elles sont autoritaires.

Ce sont d’ardentes amoureuses ; elles ont le goût du flirt et le goût des voluptés.

Fête : 13 juillet.
Origine : issu du germain heim qui signifie maison, foyer, et rik qui signifie roi.
Talismans (plante) : ébénier
Devise : Malgré tout !
Femmes connues ainsi prénommées : Henriette d’Angleterre, Henriette de France, Henriette Roggers.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE