LA FRANCE PITTORESQUE
Roger
()
Publié le mercredi 16 mars 2016, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Roger, dit la légende, délivra Angélique menacée par un monstre. Est-ce pour cela que les Roger contemporains aiment à repêcher une âme ou bien élever une femme jusqu’à eux ?

Ce prénom comporte des qualités essentiellement viriles et qui font de ceux qui le portent des hommes sérieux, mesurés, modérés, pondérés, des hommes de parole, en qui l’on peut avoir toute confiance.

Ils ont de l’orgueil juste comme il faut pour être dignes, ils sont ambitieux, mais sans férocité. Ils ont du cœur et de la sensibilité. Ils sont rangés et soigneux, économes, presque intéressés quelquefois ; pourtant, l’argent chez eux ne prime pas tout ; ils ont des sentiments généreux ; ils se tiennent dans un juste milieu, entre les idées d’hier et celles de demain.

Ils aiment leur famille ; ils aiment aussi la vie tranquille et simple, plutôt que le faste et les honneurs ; ils se marient rarement par intérêt, mais presque toujours par amour. Ce sont des époux fidèles, des maris de tout repos, prévoyant, aimables et tendres ; leur enjouement contraste avec le fond essentiellement sérieux de leur caractère. Ils ne sont pas que sentimentaux ; ils ajoutent à cela une très fine sensualité.

Fête : 30 décembre.
Origine : issu du germain hrod et gari qui signifient gloire et lance.
Talismans (couleur, plante, minéral) : rouge, géranium, cornaline.
Devis : Sans vertu rien de grand !< br>
Hommes connus ainsi prénommés : Roger de Bussy, Roger de Beauvoir.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE