LA FRANCE PITTORESQUE
Il a chié dans ma malle
jusqu’au cadenas
()
Publié le samedi 7 novembre 2015, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
Pour désigner quelqu’un qui nous a importuné
 

Cette grasse hyperbole se dit d’un homme dont on a grand sujet de se plaindre, et qu’on ne veut plus voir. Voici quelle en serait l’origine, d’après l’ouvrage intitulé Matinées sénonoises, paru en 1789.

Un Suisse qui voyageait en France, et ne savait guère de français, se trouva dans une auberge avec un homme de sa connaissance, qui chia physiquement dans sa malle. Quelque temps après, on vint à parler de cet homme ; et quelqu’un disant qu’il lui déplaisait souverainement, et qu’il avait chié dans sa malle : Morbleu ! reprit le Suisse, ce coquin-là chie dans la malle de tout le monde.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE