LA FRANCE PITTORESQUE
Sucy-en-Brie : les habitants
appelés à la rescousse
du portail du château
(Source : Le Parisien)
Publié le vendredi 6 novembre 2015, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
Rouillé, dégradé, usé... Le portail qui se trouve devant le château en centre-ville pourrait faire l’objet d’une restauration d’ampleur. La ville lance une souscription publique pour réunir les fonds nécessaires.
 

Redonner à « l’emblème de la ville » ses lettres de noblesse. Voici l’ambitieux programme de la municipalité de Sucy-en-Brie pour le portail qui se trouve devant le château, en plein cœur de ville. Mais elle n’entend pas le faire seule : une souscription populaire a été lancée ce mercredi matin par la mairie et la Fondation du patrimoine. Objectif : appeler la population et les entreprises au secours de ce « fleuron de l’architecture classique », édifié en 1674 par Nicolas Lambert de Thorigny qui voulait donner un accès majestueux à son château.

Aujourd’hui, le portail entouré de grillage a un peu perdu de sa splendeur passée : joints usés, pierres dégradées, pièces métalliques rouillées… Environ 200 000 € sont nécessaires à la restauration de l’ouvrage. « Nous allons recevoir une aide du ministère de la Culture mais nous en ignorons le montant, précise la maire LR Marie-Carole Ciuntu, l’évaluant tout de même à 30 à 40 % du total. Si chaque foyer sucycien participe à hauteur de 25 , le budget sera réuni. » Et de préciser que ce mécénat, qui ne souffre d’aucun minimum, donne droit à une déduction d’impôts.

Le portail du château de Sucy-en-Brie au début du XXe siècle
Le portail du château de Sucy-en-Brie au début du XXe siècle

Croisée parmi les étals du marché, cette habitante envisage de donner quelque chose pour le portail : « Il est important pour nous. Moi, je fais du dessin et on le peint souvent, assure la retraitée. Après je ne donnerai pas 50 € hein, je ferai à la hauteur de mes moyens. » Cette autre Sucycienne estime, elle, qu’il s’agit du rôle de la collectivité : « On paie beaucoup d’impôts, c’est à la ville de s’en charger. » La municipalité espère lancer ce chantier dans les six mois, « en même temps que l’aménagement paysager des abords du château », précise la maire. Aujourd’hui, la cour d’honneur accueille un parking et un marché forain.

Les habitants curieux de découvrir le projet peuvent le faire grâce à l’exposition visible dans le vestibule du château. Ils auront également l’occasion de s’informer lors de la brocante de Sucy ce dimanche où un stand sera dédié à cette souscription.

Renseignements pratiques : dossier à retirer dans les espaces de la ville ou sur www.fondation-patrimoine.org

Elsa Marnette
Le Parisien

Accédez à l’article source

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE