LA FRANCE PITTORESQUE
Berry (Le) : patrie de George Sand
(Source : France 24)
Publié le dimanche 18 octobre 2015, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
Des champs à perte de vue, des forêts... la campagne berrichonne est un pays de légendes et de contes populaires. Un paysage qui a inspiré toute sa vie l’écrivaine George Sand.
 

Avant de devenir l’écrivaine au pseudonyme masculin, George Sand est d’abord une petite fille qui découvre un cadre, un pays, qui ne la quitteront plus. Elle a 4 ans, elle arrive d’Espagne avec sa famille, avec son père qui est militaire. C’est un voyage qui a été très éprouvant, puisqu’en pleine période de guerre d’Espagne, et elle arrive ici, l’été : cela lui paraît être, par contraste avec le voyage qu’elle vient de vivre, une espèce de havre de paix.

Portrait de George Sand en 1830, par Candide Blaize
Portrait de George Sand en 1830, par Candide Blaize

Élevée par sa grand-mère, la petite Aurore Dupin grandira à Nohant-Vic (Indre), dans la maison familiale, son premier refuge. Elle reçoit une éducation très classique, celle qu’on délivrait aux jeunes femmes de la bonne société, autrefois : le dessin, le chant, la danse, travailler à l’aiguille... Cette demeure provinciale fut un oasis romantique pour les plus grands artistes de l’époque.

France 24

Accédez à l’article source

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE