LA FRANCE PITTORESQUE
Piment d’Espelette : trésor
rapporté d’Amérique au XVIe siècle
(Source : France 3 Aquitaine)
Publié le samedi 23 juin 2018, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
André Darraidou raconte comment un piment doux rapporté d’Amérique latine au XVIe siècle par les nombreux basques embarqués dans les expéditions maritimes, a planté avec succès ses racines à Espelette.
 

Espelette, connue pour son célèbre piment que l’on fait sécher dès la fin de l’été sur les devantures de maisons. Mais combien de touristes, de visiteurs, savent que cette plante est une illustration de l’esprit d’aventuriers de ce peuple. La typique épice qui pique a une curieuse histoire qu’André Darraidou connaît bien.

Avant le XVe siècle, il n’y avait pas de piment cultivé, ici, ni en Europe, ni dans le monde. Le piment était une plante du Mexique, découverte au Mexique par les conquistadors, et ramenée avec le maïs, avec la pomme de terre, avec le cacao. C’est une épice qu’on peut cultiver soi-même, qui est relativement bon marché. Et le piment a une valeur antiseptique. Une centaine de producteurs, 500 emplois : le piment d’Espelette, en AOC depuis 15 ans, est devenu une véritable ressource économique.

Christophe Roux
France 3 Aquitaine

Accédez à l’article source

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE