LA FRANCE PITTORESQUE
Chapeau-montre en 1938 : quand
on veut regarder l’heure dans un miroir
(D’après « L’Impartial » du 21 novembre 1938)
Publié le dimanche 7 juin 2015, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
En novembre 1938, on s’interroge sur les conséquences d’une possible extension au continent européen d’une mode ayant commencé de gagner l’Angleterre : le chapeau-montre
 

Un aimable abonné de Londres nous transmet cette amusante photographie qui a paru dans le Sunday Graphic and Sunday News du 13 écoulé, explique un journaliste du quotidien L’Impartial.

Les quelques lignes qui accompagnaient ce cliché indiquent qu’il s’agit d’une mode nouvelle que l’on s’efforce d’acclimater en Angleterre. Et, nous explique le chroniqueur de L’Impartial, le journaliste qui commentait l’innovation de la « montre chapeau », de poser la question : « Comment peut-on voir l’heure dans cette position ? »

A vrai dire, il n’y a guère que deux façons :

1. que toutes les dames portent ainsi leur montre au-dessus de l’œil, ce qui permettrait à chacun de contempler les jolis yeux de sa voisine en ayant l’air de regarder l’heure.
2. en se plaçant devant un miroir, ce qui est encore une façon d’encourager la coquetterie...

Quoi qu’il en soit, si cette mode curieuse peut procurer de nouvelles commandes à nos horlogers qui en manquent, on ne saurait que s’en féliciter. D’autant plus que seules des montres de qualité, c’est-à-dire indiquant l’heure exacte oseront être portées de façon aussi visible.

Combien de temps faudra-t-il à cette mode nouvelle pour traverser la Manche ? Déjà la montre de dame a fait son apparition sur les manteaux, les blouses, les robes, etc. Qu’elle n’hésite pas à faire un saut jusqu’au chapeau !

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE