LA FRANCE PITTORESQUE
Strasbourg : âgé de 543 ans,
le plus vieux vin du monde
change de fût
(Source : 20 Minutes)
Publié le vendredi 23 janvier 2015, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
Un nouveau fût qui est du même tonneau. Le plus vieux vin du monde, datant de 1472, a été transvasé mercredi dans un nouveau tonneau, dans la cave historique des Hospices de Strasbourg. C’est seulement la troisième fois que cela se produit après 1472 et 1718.
 

La grande difficulté de l’opération a été de trouver le contenant. Car le fût du plus vieux vin du monde est en forme d’œuf : toutes les douelles – pièces en bois de chêne – du tonneau sont différentes les unes des autres. Le défi a donc été de le refaire à l’identique.

200 heures de travail
Et c’est Xavier Gouraud, tonnelier chez Radoux et meilleur ouvrier de France, qui l’a relevé avec l’aide de Jean-Marie Blanchard, également meilleur ouvrier de France et en poste comme lui chez dans la tonnellerie de Charente-Maritime.

Cave des Hospices de Strasbourg
Le plus vieux vin du monde est conservé à la cave des Hospices de Strasbourg
© Crédit photo : G. VARELA / 20 MINUTES

C’est sur leur temps libre — plus de 200 heures de travail — et avec du bois et du matériel fournis par Radoux — qui offre le fût à la cave des Hospices de Strasbourg — que les deux hommes ont façonné le nouveau tonneau de 450 litres. Le bois a subi plusieurs « passages d’eau pour enlever le tanin et l’arôme afin qu’il soit le plus neutre possible », explique Pierre-Guillaume Chiberry, directeur du marketing de la tonnellerie.

Qui après le Général Leclerc ?
Reste maintenant à transvaser les 400 litres de ce vieux vin contenu dans une cuve en inox depuis avril 2014, ce mercredi soir. « Cela va prendre une trentaine de minutes, indique Thibaut Baldinger, responsable de la cave historique des Hospices de Strasbourg. On le fait de manière délicate avec une pompe classique et plusieurs arrêts pour ne pas chahuter le vin. »

Ce vin blanc sec aura très probablement le temps de se reposer d’ici son prochain goûteur. Car celui-ci n’a été servi qu’à trois occasions, la dernière en 1944 par le Général Leclerc à la Libération de Strasbourg. Le Millénaire des fondations de la cathédrale de Strasbourg pourrait-il être l’occasion de festoyer avec le plus vieux vin du monde ? « C’en est une mais encore faut-il la célébrité qui va avec », répond Thibaut Baldinger. La dernière personne approchée : le Pape François mais sa venue express à Strasbourg en novembre ne l’a pas permis.

Floreal Hernandez
20 Minutes

Accédez à l’article source

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE