LA FRANCE PITTORESQUE
Il y a 60 ans, le Scrabble
arrivait en France
(Source : Le Figaro)
Publié le jeudi 29 janvier 2015, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
Mêlant jeu de lettres et stratégie, le Scrabble a été commercialisé pour la première fois en France le 19 janvier 1955
 

Le Scrabble s’est fait une place de choix au sein des foyers français : il se vend chaque année 300.000 jeux pour adultes ou enfants. « Le Scrabble reste un jeu transgénérationnel qui s’adresse à tous », souligne Mattel, géant américain détenteur du jeu de société.

Preuve de la notoriété du Scrabble : plus de 95% des Français connaissent ce jeu dont le créateur s’appelait Alfred Butts, un architecte new-yorkais. D’abord baptisé Lexiko, le nom est devenu Scrabble. La marque fut déposée en 1948, aux États-Unis. Depuis, le Scrabble a gagné ses lettres de noblesses au niveau mondial : plus de 150 millions d’exemplaires se sont écoulés dans 121 pays et en 36 langues ! Il existe même des versions en braille et en latin.
Les jeunes comme nouvelle cible

En France, le jeu de lettres gagne en popularité à partir des années 1960 grâce aux animations proposées par le Club Med. Aujourd’hui, la Fédération Française de Scrabble (FFSc), créée en 1974, compte 16.000 licenciés, soit près de 70% des licenciés au niveau mondial. « Le Scrabble francophone prend en compte tous les mots et les expressions issues des pays pratiquant le Français. Les Sénégalais, les Québécois ou les Togolais sont concernés », souligne Géraldine Guillaume, membre de la FFSc.

Le jeu séduit de plus en plus de jeunes : sur les 16.000 licenciés, 4.000 ont moins de 25 ans. Ce rajeunissement des joueurs s’accompagne d’un partenariat établi avec le ministère de l’Éducation nationale en 2011. « Le Scrabble permet aux professeurs de disposer d’un outil ludique pour travailler le vocabulaire, les mathématiques ainsi que la géographie », précise Géraldine Guillaume. La FFSc, qui compte près de 300 clubs partenaires, est dans l’attente d’un renouvellement de sa convention qui prend fin... en janvier 2015.

Du chevalet en bois à l’application pour smartphone
Le Scrabble a subi plusieurs modifications depuis son lancement en 1948. La première version francophone, baptisé « Classique », était conçue en bois. Plus de 25 éditions ont été commercialisées et une quinzaine est toujours disponible aujourd’hui. En 2013, Scrabble avait changé son packaging après avoir adopté le plastique pour le plateau et les chevalets dans les années 1990. Aujourd’hui, le Scrabble peut se jouer sans plateau, en jeu de cartes ou sur smartphone. Une application est disponible sur Android et sur l’Apple Store.

Il existe même des compétitions nationales et internationales pour les versions francophones, anglophones et hispanophones. Ces dernières sont parfois touchés par des cas de tricheries. En 2012, CNN rapportait que le championnat national de Scrabble aux États-Unis avait été touché pour la première fois de son histoire par une fraude. Un adolescent avait dissimulé les deux lettres « blanches » — le joker — sous sa chaussure afin de les utiliser à n’importe quel moment. L’adolescent avait été exclu après avoir admis cette tricherie. En décembre, Mohammed A. Hegazi a été suspendu pour un an de toutes compétitions par l’association australienne de joueurs pour avoir eu un comportement « suspect » au cours d’une partie. Selon le site britannique The Guardian, ce féru de mot compte triple avait essuyé la même sanction en 2008.

Florent A. Motey
Le Figaro

Accédez à l’article source

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE