LA FRANCE PITTORESQUE
L’émission Secrets d’Histoire
dans les pas d’Anne de Bretagne
(Source : France 3 Bretagne)
Publié le mardi 14 octobre 2014, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article
Mardi 14 octobre, l’émission de France 2, Secrets d’Histoire, présentée par Stéphane Bern s’intéressera à Anne de Bretagne. Seule femme à avoir été par deux fois reine de France, elle est depuis la fin du XIXe siècle l’icône de toute une région. En 2014, sont commémorés les 500 ans de sa mort.
 

À l’occasion du 500e anniversaire de sa disparition, Secrets d’Histoire revient sur la vie et le règne d’Anne de Bretagne. Stéphane Bern, l’animateur de France 2 s’est rendu dans les villes qui ont marqué la vie de la duchesse Anne : du château des ducs de Bretagne à Nantes, en passant par Josselin et surtout par Amboise et Blois où elle vécut une grande partie de sa vie.

Un destin unique
Duchesse de Bretagne, mariée contre son gré à 14 ans au roi Charles&bsp;VIII puis 7 ans plus tard au roi Louis XII, elle unit son duché à son ennemi héréditaire : la France. Seule femme de notre Histoire à avoir été deux fois reine de France, l’émission Secrets d’Histoire dresse le portrait d’une souveraine étonnamment précoce, véritable chef politique.

Un goût pour les arts
Anne de Bretagne a importé à la cour de France le raffinement auquel elle était plus jeune habituée. Cette contemporaine de Christophe Colomb et de Leonard de Vinci imposera aussi son goût pour les arts, devenant ainsi l’un des premiers mécènes de France. Parmi ses commandes figure le manuscrit Les Grandes Heures d’Anne de Bretagne. Cet ouvrage de 476 pages aura nécessité cinq ans de travail à l’enlumineur Jean Bourdichon et deviendra, deux siècles plus tard, le livre favori de Louis XIV.

Timbre à l'effigie d'Anne de Bretagne émis en 2014
Timbre à l’effigie d’Anne de Bretagne émis en 2014

C’est sur ce destin exceptionnel que Stéphane Bern et ses invités se penche dans leur émission consacrée à celle qui a voué un indéfectible attachement à son duché de Bretagne.

Les 500 ans de sa disparition commémorés
Pour commémorer sa disparition il y a 500 ans, l’année 2014 rend hommage à la duchesse Anne. Messes, expositions, colloques, les manifestations en sa mémoire se sont multipliées. La Poste a même sorti un timbre à son effigie début janvier.

Exposé pour la première fois à Rennes, le reliquaire du cœur d’Anne de Bretagne est visible au Musée de Bretagne jusqu’au 2 novembre.

Thierry Peigné
France 3 Bretagne

Accédez à l’article source

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE