LA FRANCE PITTORESQUE
Pommade contre démangeaisons
et engelures
()
Publié le jeudi 25 septembre 2014, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Lorsque le froid commence à sévir, il s’attaque sans la moindre galanterie aux peaux délicates ; que de jolies menottes bleuissent et se gonflent sous ses morsures ! Aussi les engelures font-elles leur apparition.

Il ne suffit pas toujours de porter des gants pour se préserver de ces énervants bobos, dont l’hiver est prodigue. Le mieux est de tonifier l’épiderme, de l’aguerrir contre les agressions atmosphériques. A cet effet, il faut avoir un double courage : s’abstenir d’exposer à la chaleur du feu soit les mains, soit les pieds ; ne se servir que d’eau froide pour les ablutions quotidiennes.

Et si vous redoutez que ces précautions soient insuffisantes, ajoutez-y d’oindre, plusieurs fois par jour, les places habituelles des engelures avec de la pommade composée comme suit : axonge, ou vaseline, 30 grammes ; alun en poudre, 1 gramme ; camphre, 75 centigrammes ; le tout mêlé et malaxé dans un mortier, de la façon la plus intime. Cette pommade est également efficace contre les démangeaisons anodines et passagères.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE