LA FRANCE PITTORESQUE
Bénezet et construction du pont d’Avignon
(Extrait de l’article paru dans le numéro 15)
Publié le mercredi 13 janvier 2010, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Talon d’Achille des seigneuries aspirant à conserver leur indépendance, le pont de pierre est boudé au lendemain de la domination romaine. Mais à la fin du XIIe siècle, la construction du premier pont défiant les caprices du Rhône sous la houlette d’un pâtre de douze ans, force l’admiration et s’inscrit dans l’essor du commerce et des voyages.

Affranchis du joug de l’Empire romain, tous les peuples ne touchèrent aux œuvres d’art que pour anéantir celles que les Romains avaient érigées si nombreuses dans tous les pays soumis à leur domination. Quelques ponts cependant existaient encore, ainsi que le montrent les instructions adressées par Charlemagne à ses missi dominici, leur enjoignant de se concerter dans chaque ville...

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE