LA FRANCE PITTORESQUE
MONTESQUIEU-VOLVESTRE
et ses environs
(par Francis Sans)
Publié le mercredi 9 juillet 2014, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

A l’aube du XXe siècle, l’ancienne bastide médiévale de Montesquieu-Volvestre, lovée dans un méandre de l’Arize, étale encore son charme désuet : ses rues en damier, la silhouette tutélaire de l’église Saint-Victor, ses hautes maisons de briques rouges, ses esplanades ombragées, le pont de pierre sur l’Arize et l’île du Ramier. La vie tout entière de la bastide s’écoule à travers ses rues où s’affairent une profusion d’artisans au rythme des foires et des cavalcades autour de la halle et des couverts.

Cette cité est également le berceau de nombreuses célébrités artistiques et de figures populaires comme le photographe Danès, le pharmacien Mauran, le crieur public Cazabon. La cité rayonne alors sur les autres villages du Volvestre alentour, de Lahitère à Castagnac, de Saint-Christaud à Massabrac, de Montbrun-Bocage à Gouzens, tandis que le petit train de l’Arize sillonne la vallée.

Francis Sans est professeur d’histoire au collège Stella Blandy de Montesquieu-Volvestre et président des Cartophiles ariégeois. Collectionneur passionné et historien local, il est l’auteur de plusieurs ouvrages cartophiles et historiques sur l’Ariège.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE