LA FRANCE PITTORESQUE
BEAUCE (Folklore de la)
et du PERCHE
(par Félix Chapiseau)
Publié le mercredi 18 juin 2014, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Ce livre, écrit il y a plus de 100 ans, est un trésor pour la conservation du folklore beauceron et percheron. Sans lui, nombre de nos traditions, essentiellement orales, auraient été totalement oubliées à l’occasion des profonds bouleversements qui ont modifié nos campagnes durant le XXe siècle.

Cet ouvrage nous enseigne bien des choses sur les usages de nos arrières grands-parents beaucerons et percherons, qui vivaient dans un monde résolument différent de celui de notre modernité. La musique beauceronne traditionnelle était une musique calme et douce, les chants traitaient des sujets de la vie quotidienne rurale, du travail, de l’amour… Les instruments en étaient la vielle et la musette. Le costume était composé par la biaude, cette blouse de travail du paysan qui portait aussi des guêtres et des bas blancs en coton. Les femmes portaient des coiffes pour les grandes occasions. Ce sont nos origines, celles de nos traditions, que nous fait découvrir ce livre.

Félix Chapiseau est né en 1857 à Ouarville, il est mort à Paris 70 ans plus tard. Fonctionnaire de l’Instruction publique, il s’est révélé être un fin observateur de la société beauceronne de son époque, au point d’être considéré comme l’un de nos meilleurs folkloristes. Grand amoureux du Perche, il estimait que les deux terroirs étaient jumeaux et qu’il était impossible de les dissocier d’un point de vue culturel. Chapiseau fut également l’auteur d’un ouvrage sur le comportement des animaux et de pièces de théâtre.

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE