LA FRANCE PITTORESQUE
NOGENT-SUR-MARNE
et le territoire du Perreux
Histoire et souvenirs
(par Antoine Dufournet)
Publié le lundi 16 juin 2014, par LA RÉDACTION
Imprimer cet article

Comment une cité aux origines anciennes et « un grand fief » qui faisait partie de son terroir sont-ils devenus deux villes distinctes au terme d’un processus historique, fertile en événements de toute sorte ? C’est ce que nous apprend Antoine Dufournet dans cet ouvrage passionnant consacré à Nogent-sur-Marne et au Perreux qui fourmille d’informations essentielles et d’anecdotes significatives sur le passé de ces deux localités.

Construite comme un triptyque, cette monographie rigoureuse et attrayante qui est un véritable sésame non seulement pour les habitants de ces deux agglomérations, mais aussi pour leurs visiteurs, nous conduit, illustrations à l’appui, des « âges préhistoriques » à la fin du XIXe siècle - en 1887, Le Perreux obtient son autonomie communale - d’abord grâce à une restitution de Nogent (de Novigentum, Novientus, Nogentum), puis du Perreux, terre seigneuriale, et de quelques autres fiefs, sous l’Ancien Régime, ensuite à travers les lieux et les acteurs d’une époque glorieuse (châteaux, souverains, violences, faits insolites...), enfin au cœur de la Révolution et de l’époque contemporaine.

C’est ainsi qu’après une évocation panoramique de Nogent, déjà qualifié dans la Chronique de Pisan « d’endroit moult bel, delectable et plaisant » (châteaux de Beauté et Plaisance), l’auteur nous ramène à l’époque préhistorique (haches en silex de la période néolithique), puis à celle des Celtes, des Gallo-Romains et des Mérovingiens (Chilpéric Ier, dans la cité, en 581 avec Grégoire de Tours)...

Copyright © LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270.

Imprimer cet article

LA FRANCE PITTORESQUE