Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 17 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Proverbe, expression populaire : Le plus riche en mourant n’emporte qu’un linceul ou qu’un drap - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Expressions, Proverbes > Le plus riche en mourant n'emporte (...)

Expressions, Proverbes

Proverbes et expressions populaires d’usage courant : origine, signification d’expressions proverbiales de la langue française


Le plus riche en mourant
n’emporte qu’un linceul ou qu’un drap
Publié / Mis à jour le samedi 17 mai 2014, par LA RÉDACTION

 
 
 
Dérisoire est l’ambition humaine face à la mort

Ce proverbe, connu dans tous les pays, était présent à l’esprit de Saladin, lorsque ce sultan, à l’époque de sa mort, arrivée le 4 mars 1193, voulut qu’à la place du drapeau élevé devant sa porte on déployât le drap mortuaire dans lequel il devait être enseveli, et qu’un héraut criât : « Voilà tout ce que Saladin, vainqueur de l’Orient, emporte de ses conquêtes. » C’était le proverbe mis en scène d’une manière sublime.

Le pasteur et mathématicien Joseph Saurin a fait, dans un de ses sermons, une allusion éloquente à ce fait, qu’il rapporte avec une légère différence : « Saladin, près de mourir, fit attacher son drap mortuaire à une pique et crier dans Alexandrie : Voilà ce qui reste du grand Saladin, de ses victoires et de l’Egypte conquise. »

Frère Jean des Entommeures. Illustration de Gustave Doré pour Gargantua
Frère Jean des Entommeures
Illustration de Gustave Doré pour Gargantua

Brantôme, vers la fin de son sixième discours des Vies des dames galantes, raconte que le capitaine Panier, blessé à mort dans un combat naval, s’écria en expirant : « Adieu, paniers, vendanges sont faites. » Un parémiographe, qui a cité le passage de Brantôme, s’est avisé d’y joindre la remarque suivante qu’il a prêtée à cet auteur : « Depuis lors, cela passa en proverbe » ; et il est résulté de là qu’on a pris pour l’origine du dicton le bon mot qui n’en fut que l’application.

Mais Brantôme n’a jamais dit ce qu’on a voulu lui faire dire, et, s’il l’avait dit, il se serait trompé lourdement, car le dicton se trouve dans le chapitre XXVII du Gargantua de Rabelais, imprimé plusieurs années avant le fait en question. Rabelais représente le frère Jean des Entommeures, qui court exciter ses confrères à s’élancer avec lui à la défense du Clos de la vigne de l’abbaye de Seuillé, ravagée par l’armée de Picrochole, et qui, les trouvant occupés à chanter l’office, s’écrie : « Vertu Dieu ! que ne chantez-vous : Adieu, paniers : vendanges sont faites. »

Il est positif que ce dicton, beaucoup plus ancien que Rabelais même, est pris du refrain d’une vieille ronde que les vendangeurs chantaient après leurs travaux, qui, comme on sait, étaient toujours précédés et suivis de réjouissances, dont les chansons bachiques formaient le principal caractère.

L’abbé Pellegrin a pensé que ce refrain pouvait devenir un avertissement salutaire pour les fidèles qui doivent travailler à la vigne du Seigneur, et voici l’emploi curieux qu’il en a fait dans ses Cantiques spirituels, où il s’est plu à introduire une foule de locutions triviales, afin de les purger de leur souillure originelle, en leur donnant cette sorte de consécration religieuse :

Suivons l’Église et les prophètes :
Profitons de ce qu’ils ont dit :
Quand on a perdu Jésus-Christ,
Adieu paniers : vendanges sont faites.




Nos 500 expressions et proverbes
les plus pittoresques

La quintessence de la sapience
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Révolution dite française : fille des Illuminés de Bavière et de la franc-maçonnerie ?
 
 Pain mangé par nos aïeux : sa nature, son prix
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Des bibliothèques dans les trains ?
 
 Charlemagne se fait voleur par ordre de Dieu
 
 Berceuses populaires (Les) : airs entêtants, apaisants, traversant le temps et les provinces
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 Bassiner quelqu'un
 
 Se mettre en quatre
 
MANIFESTATIONS
 Au milieu des Nymphéas de Claude Monet : immersion virtuelle au musée de l'Orangerie
 
 Les Nadar, une légende photographique
 
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 Copains comme cochons
 
 Boire à la santé de quelqu'un
 
 Faire grève. Se mettre en grève
 
 Pleurer des larmes de crocodile
 
 
Et puis aussi...
 
 Un mauvais accommodement vaut mieux qu'un bon procès
 
 Porter des cornes
 
 Renvoyer aux Calendes grecques
 
 Il n'est pas permis à tout le monde d'aller à Corinthe
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 595 ARTICLES

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 
 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2019 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services