Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 2 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Parler

Histoire. Bouquetières. Métier de bouquetière. Chapeaux de fleurs, chapeau floral

Le Magazine 36 pages
Au sommaire du NUMÉRO 11 : éventails ; Harouille ; Oberkampf et toiles peintes ; pupazzi ; huile de pavot ; fée Mélusine...
Les bouquetières
(Extrait de l’article paru dans le numéro 11)
Publié / Mis à jour le mardi 12 janvier 2010, par LA RÉDACTION
 

A la fin du Moyen Age, les bouquetières entrent en concurrence avec les jardiniers dans l’art de composer le « chapel de fleurs », traquant les contrevenants pour asseoir leurs privilèges.

La corporation des bouquetières n’était pas ancienne, mais il faudrait remonter bien haut pour trouver l’origine de leur industrie. De tout temps on a vendu des bouquets : les chapeaux de fleurs étaient un des ornements préférés des jeunes filles du XIIe et du XIIIe siècle, et au XIVe les plus nobles personnes aimaient aussi à s’en parer...

Retrouvez l'INTÉGRALITÉ de cet article
dans le Numéro 11 (Juillet/Août/Septembre 2004)
de notre publication LA FRANCE PITTORESQUE
 
La France pittoresque N° 11
 

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !