Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 17 juillet DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur XNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

Livre histoire SARE. Histoire d'un village basque par Roland Moreau

Vous êtes ici : Accueil > Librairie : Monographies > Pyrénées-Atlantiques (Aquitaine) > SARE Histoire d'un village basque
Librairie : Monographies
Monographies d’histoire locale. Catalogue ouvrages, livres villes et villages des Pyrénées-Atlantiques (Aquitaine)
SARE
Histoire d’un village basque
(par Roland Moreau)
Publié / Mis à jour le vendredi 18 avril 2014, par Redaction
 
 
Temps de lecture estimé : 1 mn
 

Le village de Sare connaît aujourd’hui une renommée grandissante en raison de ses superbes grottes (45 000 ans de préhistoire) et cet engouement nous paraît amplement justifié, vu l’importance du patrimoine ancestral qu’elles représentent, non seulement pour les Saratars, mais aussi pour tous les Basques ; une telle ancienneté de la présence humaine, évoquée sur le site avec une belle qualité technique et esthétique, ne peut laisser indifférent et le livre de l’abbé Moreau apparaît comme le prolongement de cette période spécifique : comme la volonté de faire revivre, non sans jubilation, cette « capitale privilégiée d’une poésie raffinée » qui « flirte avec les communes navarraises d’Urdax et de Zugarramurdi », un lieu d’où l’on peut grimper jusqu’au col de Lizuniaga, où les délégués de Sare et de Vera ont signé les accords des « faceries », et gagner la frontière pour y faire des achats dans les ventas de Lizunia ou de Gaineko-benta. N’oublions pas, par ailleurs, que dans cette région exceptionnelle, on parle le basque le plus pur du Labourd et que les Saratars forment, depuis des temps immémoriaux une « république », citoyens libertaires voire frondeurs, bien que placés sous l’autorité de l’Angleterre pendant trois siècles et ensuite sous celle de la Couronne, mais jouissant de la faculté de traiter librement avec les vallées et les communes voisines.

Même les seigneurs des lieux se sont vus obligés de composer avec leurs représentants et c’est inutilement que la maison noble de Lahet protesta, en 1686, contre les élections et les préséances des abbés et des jurats (lettres patentes de Louis XIV en 1693). Déterminés contre les envahisseurs espagnols (action d’éclat de Cristobal Ithurbide en 1693), très attachés à leur curé de la naissance à la mort (l’église reste déserte pendant la Révolution), persécutés et déportés (1794), alors que 250 jeunes Saratars combattaient l’ennemi, ces hommes d’honneur ne reviendront...

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, et appuyez sur OK
pour vous abonner gratuitement
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !