Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 21 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Les falaises d'Étretat parmi les Grands Sites de France. Côte d'Albâtre

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine de France > Les falaises d'Étretat parmi les (...)
Patrimoine de France
Richesses du patrimoine francophone : livres, revues, musées, parcs, châteaux, circuits touristiques, monuments...
Les falaises d’Étretat parmi
les Grands Sites de France
(Source : Paris-Normandie)
Publié / Mis à jour le samedi 12 octobre 2013, par LA RÉDACTION
 
 
 
Le Réseau des Grands Sites de France a accueilli comme membre actif les Falaises d’Etretat-Côte d’Albâtre, portées par le département de Seine-Maritime. La commune attend de recevoir le label officiel par le gouvernement.

Le département et ses partenaires, commune d’Etretat, communes et communautés de communes concernées, région de Haute-Normandie, ont souhaité rejoindre le Réseau des Grands Sites de France afin de bénéficier de l’expérience des autres membres du réseau en matière de gestion et de réhabilitation de sites protégés fortement fréquentés, d’être accompagnés dans leur démarche vers l’attribution du label « Grand Site de France » attribué par le ministre en charge de l’écologie et du développement durable et de s’associer aux réflexions sur les politiques de préservation et de valorisation des Grands Sites et aux actions de communication autour du tourisme durable.

Falaise d'Étretat après l'orage, la Porte d'Aval (1869)
Falaise d’Étretat après l’orage, la Porte d’Aval. Peinture de Gustave Courbet (1869)

Le Grand Site des Falaises d’Etretat-Côte d’Albâtre s’étend sur treize communes, de Fécamp au nord au Cap d’Antifer au sud, et concerne deux communautés de communes. Il représente le point d’orgue des 120 km de littoral seinomarin qui constituent la côte d’Albâtre. Les grandes arches et l’aiguille en mer ont fait la célébrité des Falaises. Les paysages de grandes cultures et les valleuses sont deux autres spécificités du site à la renommée duquel ont contribué les peintres impressionnistes ou des écrivains tels que Flaubert ou Maupassant.

Des lieux « à couper le souffle »
Parmi les grands sites, on trouve la dune du Pilat, les gorges du Tarn et de la Jonte, la Pointe du Raz, la Baie du Mont Saint-Michel... Tous des lieux à « couper le souffle » ou à faire rêver. Parce qu’ils sont très renommés, les Grands Sites sont aussi très fréquentés : l’accueil des visiteurs dans de bonnes conditions et sans altérer la qualité des lieux est donc un objectif prioritaire. Le Grand Site des Falaises d’Etretat-Côte d’Albâtre est protégé au titre de la loi de 1930 pour une grande partie de son territoire et abrite également plusieurs zones Natura 2000 et Espaces naturels sensibles, propriétés du Conservatoire du Littoral du fait de sa richesse en termes de biodiversité.

Dans le cadre de sa politique de développement durable, le Département a souhaité, en appui aux collectivités locales, relancer une Opération Grand Site (OGS) afin d’améliorer la gestion de l’accueil sur site et valoriser les qualités touristiques et environnementales du site. Une première OGS avait été engagée dans les années 80. L’affluence touristique, évaluée entre 1 et 2 millions de visiteurs annuels, et les problématiques liées à cette fréquentation mobilisent à nouveau les acteurs territoriaux. Une Opération Grand Site vise à la protection et la valorisation durable du site et peut déboucher sur l’obtention d’un label « Grand Site de France » décerné pour 6 ans.

Parmi les principaux enjeux de gestion du site figurent la circulation et le stationnement dans les villages côtiers et les valleuses, la protection et la gestion des paysages et des milieux naturels soumis à la fréquentation et à l’érosion, la régulation de la surpêche dans l’estran, la valorisation du patrimoine bâti, le développement de l’agrotourisme et du pescatourisme ainsi que la conciliation des usages et la mise en place d’une économie touristique durable respectueuse des habitants.

Paris-Normandie

Accédez à l’article source

 
 
Même rubrique >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !