Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 31 mai DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

23 mai 1424 : mort de l'antipape Benoît XIII

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Mai > 23 mai > 23 mai 1424 : mort de l'antipape (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 23 mai. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
23 mai 1424 : mort de
l’antipape Benoît XIII
Publié / Mis à jour le mercredi 22 mai 2013, par LA RÉDACTION
 

Pierre de Lune, connu sous le nom de Benoît XIII, s’adonna d’abord à la jurisprudence civile et canonique. Il quitta cette étude pour porter les armes, la reprit ensuite, et enseigna le droit dans l’université de Montpellier. Grégoire IX le fit cardinal.

Après la mort de Clément VII, les cardinaux d’Avignon (c’était pendant les schismes d’Occident) élurent, en 1394, Pierre de Lune pour lui succéder. Ce cardinal, avant son élection, avait promis de se démettre, si on l’exigeait, pour mettre fin au schisme ; mais le pape oublia la promesse du cardinal. Après avoir, pendant quelque temps, amusé par ses promesses divers princes de l’Europe, il finit par déclarer qu’il n’abdiquerait pas.

Les rois dont il s’était joué se retirèrent de son obédience, et voulurent l’obliger par force à céder la tiare. Charles VI le fit enfermer dans Avignon, mais il trouva moyen de s’échapper. Il fut déclaré schismatique et déposé par les conciles de Pise et de Constance ; mais loin de se soumettre, il lança des anathèmes contre ces deux conciles. Il finit par se retirer dans une petite ville du royaume de Valence, nommée Paniscola, d’où il lançait les foudres sur toute la terre. Il y mourut le 23 mai 1424, à l’âge de quatre-vingt-dix ans. Il poussa l’obstination jusqu’à faire engager par serment les deux seuls cardinaux qui fussent demeurés près de lui, à lui nommer un successeur.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !