Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 14 juillet DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme


« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)


REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

27 avril 1521 : journée de la Bicoque - Histoire de France et Patrimoine


Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Avril > 27 avril > 27 avril 1521 : journée de la Bicoque

Éphéméride, événements

Les événements du 27 avril. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique


27 avril 1521 : journée de la Bicoque
Publié / Mis à jour le jeudi 25 avril 2013, par LA RÉDACTION

 

François-Marie Sforce, venu dans le Milanais sous les auspices de l’Empereur, s’était formé une armée d’Italiens et d’Allemands que Lautrec poursuivit avec sa gendarmerie et dix mille Suisses, qu’il réunit sous la promesse des ducats qu’il attendait. Il atteignit les ennemis près de Milan, dans un lieu nommé la Bicoque, couvert de vergers entourés de canaux, où ils se retranchèrent.

Les capitaines français, envoyés pour observer ce poste, le jugèrent inexpugnable. Lautrec en pensa de même, et résolut, sur leurs conseils, de différer l’attaque. Les Suisses ne furent pas de même avis : ils demandèrent à grands cris leur montre on le combat, persuadés que la victoire leur ouvrirait les portes de Milan, et que le pillage suppléerait à la solde qui leur était due. En vain Lautrec leur remontra qu’il ne lui fallait que quelques jours pour affamer ces gens qui se rendraient feux-mêmes. Ils continuèrent de crier comme des forcenés : de l’argent ou le combat.

« Eh bien ! combattez donc, répond le général. » Aussitôt ils se précipitent sur ces retranchements formidables, hérissés de canons, soutiennent avec constance le feu des ennemis, qui leur emportait des lignes entières, et pénètrent dans les retranchements ; mais après le premier moment de frayeur, les Impériaux, revenus à eux-mêmes, repoussent les assaillants : ceux-ci sortent aussi précipitamment qu’ils étaient entrés, pendant que la gendarmerie française, qui avait forcé un autre côté, prenait les ennemis à dos et les mettait en désordre. Les généraux courent au devant des Suisses, tâchent de les ramener au combat, leur remontrent le succès de la cavalerie.

Ils n’écoutent pas, gagnent tranquillement une rivière qu’ils passent sans être poursuivis des ennemis, assez occupés à se débarrasser des escadrons français, qui ne se tirèrent de ce terrain coupé et fangeux, qu’avec beaucoup de peine et une grande perte : celle des Suisses fut peu considérable. Lautrec les suivit dans leur retraite ; il tâcha en vain de les retenir : même impossibilité ; point d’argent ; ils partirent. Leur présence aurait pu soutenir les Français en Italie : leur défection les força d’en sortir. Ils n‘y gardèrent que les châteaux de Novare et de Milan, ayant même perdu la ville de Gênes, le meilleur-chemin pour y rentrer, dont Pesquaire, général de l’Empereur, s’empara.




Histoire de France :
l'indispensable pour devenir incollable

2000 ans d'Histoire de France en 150 pages
Présentation / Commande : CLIQUEZ ICI
 
 

 

 

 

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France

Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !

 

 

 

 Révolution dite française : fille des Illuminés de Bavière et de la franc-maçonnerie ?
 
 Mutilation de l'Histoire de France : détruire le passé pour glorifier le monde nouveau
 
 Pain mangé par nos aïeux : sa nature, son prix
 
 Des bibliothèques dans les trains ?
 
 Charlemagne se fait voleur par ordre de Dieu
 
 Berceuses populaires (Les) : airs entêtants, apaisants, traversant le temps et les provinces
 
 L'ENCYCLOPÉDIE du temps jadis
    > Cliquez ici
 
BON À SAVOIR
 On a souvent besoin d'un plus petit que soi
 
 De mauvais corbeau mauvais œuf
 
MANIFESTATIONS
 Parfums d'interdit au musée Fragonard de Grasse : l'amour se dévoile
 
 Mucha et Bergès : entre Art nouveau et industrie
 
 
 
 
 
 

 


Les plus récents
 
 27 avril 1963 : Raymond Joseph dépose le brevet du « caddie »
 
 27 avril 1702 : mort de Jean Bart, corsaire émérite
 
 27 avril 1578 : mort du comte de Caylus et de Louis de Maugiron lors du Duel des Mignons
 
 27 avril 1404 : mort de Philippe le Hardi, duc de Bourgogne
 
 
Et puis aussi...
 
 27 avril 1521 : mort de Fernand de Magellan
 
 
Plus d'articles...
 
 Voir les 6 ARTICLES

 


Avril
 
 

 

Suivre notre Pinterest

 

Vous pouvez opter pour un montant libre
Votre don nous est précieux : EN SAVOIR +

 

 

     

 
 

Retrouvez toute L'HISTOIRE DE FRANCE avec l'Encyclopédie du temps jadis

 
Copyright © 1999-2018 LA FRANCE PITTORESQUE
Tous droits réservés. Reproduction interdite. N° ISSN 1768-3270. N° CNIL 824 842. N° Siret 481 246619 00011. Code APE 913E

La France pittoresque et Guide de la France d'hier et d'aujourd'hui sont des marques déposées.
Site déposé à l'INPI
 
Recommandé notamment parMAISON DU TOURISME FRANÇAIS dès 2003Maison de la FranceALLIANCE FRANÇAISEAlliance Française
 
Mentionné notamment parSIGNETS DE LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALE DE FRANCESignets de la Bibliothèque Nationale de FranceMINISTÈRE DE LA CULTUREMinistère de la Culture
 
Services La France pittoresque
 
Noël au coin de l'Histoire : boutique d'ouvrages pour vos cadeaux de fêtes de fin d'année
 
LA FRANCE PITTORESQUE : 1 - Guide en ligne des richesses de la France d'hier et d'aujourd'hui depuis 1999 : Histoire de France, patrimoine historique et culturel,
gîtes et chambres d'hôtes, tourisme, gastronomie. 2 - Magazine d'histoire 36 pages couleur depuis 2001, une véritable encyclopédie de la vie d'autrefois


Magazine

Encyclopédie

Blog

Facebook

Google +

Twitter

VK

Heypster

Vero

Pinterest

Tumblr

Instagram

YouTube

Librairie

Paris pittoresque

Prénoms

Services