Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 17 juin DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur XNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

15 avril 1736 : couronnement de Théodore de Neuhoff, roi de Corse

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Avril > 15 avril > 15 avril 1736 : couronnement de (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 15 avril. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
15 avril 1736 : couronnement de
Théodore de Neuhoff, roi de Corse
Publié / Mis à jour le dimanche 14 avril 2013, par Redaction
 
 
Temps de lecture estimé : 1 mn
 

Théodore de Neuhoff, fils d’un gentilhomme du comté de la Marck, après différentes courses, conçut le projet de se faire roi de Corse.

Théodore de Neuhoff

Théodore de Neuhoff

Après quelques négociations avec les principaux révoltés, auxquels il persuade qu’il a un grand crédit dans toutes les cours, il emprunte de tous côtés, part de Gênes, et paraît à la rade d’Aléria, sur un petit bâtiment anglais, chargé d’habits militaires, de deux cents fusils, autant de pistolets, quelques canons d’un petit calibre, et quelques petits sabres d’une espèce singulière, que Théodore distribue comme une faveur signalée à ses plus zélés partisans.

Son air noble, sa taille avantageuse, son éloquence éblouissent ; la Corse croit voir en lui un sauveur envoyé du ciel ; on l’élit roi le 15 avril 1736.

On lui met sur la tête une couronne de laurier sauvage, on l’élève en l’air, on le montre au peuple ; il dicte des lois, confère des dignités, inflige des châtiments, institue un ordre de chevalerie sous le nom de la Délivrance, et frappe des monnaies, les unes portant d’un côté les lettres initiales de son nom, avec ces mots à l’exergue : Pro bono publico regni Corsiae, de l’autre une couronne soutenue de deux palmes ; les autres présentant d’un côté une tête noire, armes de la Corse, et de l’autre l’image de la Vierge, avec cette légende : Monstra te esse matrem. Cette royauté ne dura qu’environ sept mois.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, et appuyez sur OK
pour vous abonner gratuitement
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !