Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 7 août DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
NOUS REJOINDRE SUR...
Nous rejoindre sur FacebookNous rejoindre sur TwitterNous rejoindre sur LinkedInNous rejoindre sur VKNous rejoindre sur InstragramNous rejoindre sur YouTubeNous rejoindre sur Second Life

23 mars 1555 : mort du pape Jules III

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Mars > 23 mars > 23 mars 1555 : mort du pape Jules (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 23 mars. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
23 mars 1555 : mort du pape Jules III
Publié / Mis à jour le jeudi 21 mars 2013, par LA RÉDACTION
 

Jean-Marie del Monte, Romain, fut élu pape le 8 février 1550 : ce n’était point sur lui qu’on avait d’abord jeté les yeux ; la nuit qui précéda son élection, les cardinaux étaient accourus en foule à la cellule du cardinal Polus, dans l’intention de le reconnaître pape par voie d’adoration. Polus les reçut à sa porte : « Mes frères, leur dit-il, le Dieu que nous servons est le Dieu des lumières, et non des ténèbres ; remettez au jour votre élection. Après avoir ouï la messe, et invoqué le Saint-Esprit, vous suivrez ces mouvemens et ce qu’il vous inspirera pour le bien de son Eglise. »

Les cardinaux, jugeant à cette réponse, que Polus ne leur tiendrait pas compte de sa nomination, se tournèrent du côté du cardinal del Monte. Jules, né avec de la fermeté dans le caraclère, avait paru, avant son exaltation, d’une sévérité excessive ; mais placé sur le Saint-Siège, les plaisirs s’emparèrent de son âme, et en la corrompant ils adoucirent son humeur. Il porta l’indécence jusqu’à donner le chapeau de cardinal, qu’il laissait vacant par son exaltation, à un de ses domestiques, qui n’avait d’autre mérite que de prendre soin de son singe.

Il rétablit et continua le concile de Trente : mais il n’en vit pas la fin ; les trois dernières années de son pontificat furent employées à construire et à embellir près de la porte d’el popolo, un jardin ou une vigne, dont il ne reste plus aujourd’hui que le casin qui a conservé son nom, papa Julio.

 
 
Même section >

Suggérer la lecture de cette page
Abonnement à la lettre d'information La France pittoresque

Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation
Éphéméride : l'Histoire au jour le jour. Insertion des événements historiques sur votre site

Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !