Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 13 décembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

3 novembre 1746 : mort du chronologiste Maur d’Antine - Histoire de France et Patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Novembre > 3 novembre > 3 novembre 1746 : mort du chronologiste
Éphéméride, événements
Les événements du 3 novembre. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
3 novembre 1746 : mort du
chronologiste Maur d’Antine
Publié / Mis à jour le jeudi 1er novembre 2012, par LA RÉDACTION
 

Bénédictin de la congrégation de Saint-Maur, né à Gourieux, dans le diocèse de Liège, en 1688, d’Antine professa d’abord la rhétorique dans l’abbaye de Saint-Nicaise de Reims. Appelé à Paris par ses supérieurs, il travailla quelque temps à la collection des Décrétales, puis à une nouvelle édition du Glossaire de Ducange, enfin à la collection des historiens des Gaules et de la France.

Son vrai titre de gloire, c’est la conception du grand ouvrage connu sous le titre de l’Art de vérifier les dates. « Il avait formé, dit un biographe, le plan d’une méthode propre à aplanir les difficultés qui se rencontrent dans les dates des anciens monuments. Vers l’an 1743, il dressa pour son usage une table chronologique, à laquelle se trouvait joint un calendrier perpétuel. Peu à peu il étendit ce premier travail, en y ajoutant des tables chronologiques et historiques des conciles, des papes, des empereurs, des rois ; enfin, il voulut en former un corps complet de chronologie depuis J.-C. jusqu’à nos jours.

« Une savante dissertation sur les dates des chartes et des chroniques devait être mise en tête de l’ouvrage. La mort le surprit lorsqu’il n’avait encore pu faire imprimer que la table chronologique, le calendrier perpétuel, le catalogue des saints et la liste des conciles. Dom Clémencet fut chargé de terminer ce beau travail, et le succès qu’obtint l’ouvrage justifia les espérances fondées sur son mérite. »

 
 
Même section >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !