Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 14 décembre DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

13 octobre 1832 : Samuel Morse « découvre » le télégraphe - Histoire de France et Patrimoine

Vous êtes ici : Accueil > Éphéméride, événements > Octobre > 13 octobre > 13 octobre 1832 : Samuel Morse « (...)
Éphéméride, événements
Les événements du 13 octobre. Pour un jour donné, découvrez un événement ayant marqué notre Histoire. Calendrier historique
13 octobre 1832 : Samuel Morse
« découvre » le télégraphe
Publié / Mis à jour le vendredi 12 octobre 2012, par LA RÉDACTION
 

Le physicien américain, avant de devenir l’inventeur du télégraphe, était peintre et il obtint même un jour la médaille d’or de la Société des Arts Adelphi à qui il avait donné un « Hercule mourant » ! il devint le premier président de ce qui est aujourd’hui l’Académie nationale de dessin.

Samuel Morse
Samuel Morse

Il entreprit un grand voyage en Europe, dans le but de compléter ses études sur les beaux-arts. En regagnant les Etats-Unis, à bord du paquebot Sully, il entendit des passagers parler d’une expérience de Franklin qui avait vu l’électricité franchir en un instant la distance de deux lieues. Morse pensa aussitôt qu’il serait peut-être possible de profiter de ce moyen pour transmettre rapidement des dépêches.

En arrivant à New York et avant de quitter le paquebot, il s’approcha du commandant et, lui serrant la main, il lui annonça : « Quand mon télégraphe sera devenu la merveille du monde, souvenez-vous de la découverte en a été faite à bord du Sully, le 13 octobre 1832 ! »
Puis Morse se préoccupa de la réalisation pratique de son invention. Il avait alors des ressources financières extrêmement modestes, et le premier modèle du télégraphe fut construit avec le cadre d’un tableau pris dans son atelier, les rouages de bois d’une vieille horloge et un électro-aimant qu’on lui avait offert.

Après cinq années d’expériences et d’essais, il présenta son invention devant les membres de l’Université de New York. En octobre 1842, c’est-à-dire dix années après en avoir conçu l’idée, Morse put enfin convier la population de New York à une expérience publique du télégraphe. La veille, Morse, dans une petite barque à rames, avait jeté à la mer, entre le Jardin du Château et l’Ile du Gouverneur, un fil de fer isolé dans une gaine de coton recouverte de caoutchouc. Malheureusement, dans la nuit qui suivit, plusieurs bateaux vinrent jeter l’ancre près de l’appareil et la batterie fut endommagée. Aussi, le lendemain, Morse ne put transmettre que quelques signes tout à fait illisibles.

Cette expérience, qui avait en partie échoué, lui permit cependant d’obtenir du Gouverneur les crédits nécessaires pour construire la première ligne télégraphique devant relier Washington à Baltimore. Cette première ligne ne fut inaugurée qu’après une suite d’échecs et de disconvenues qui rendirent l’inventeur bien amer et l’amenèrent très souvent au bord de la faillite. A la fin de sa vie, Samuel Morse, découragé, s’installa sur les bords de l’Hudson et reprit ses pinceaux.

 
 
Même section >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !