Histoire de France, Patrimoine, Tourisme, Gastronomie, Librairie
LE 19 janvier DANS L'HISTOIRE [VOIR]  /  NOTRE LIBRAIRIE [VOIR]  /  NOUS SOUTENIR [VOIR]
Histoire France, Patrimoine, Gastronomie, Tourisme
 
« Hâtons-nous de raconter les délicieuses histoires du
peuple avant qu'il ne les ait oubliées » (C. Nodier, 1840)
 

 
REJOIGNEZ-NOUS sur VK, le
réseau social alternatif à Facebook !

Le château de Nérac : voyage au bout de l'Histoire

Vous êtes ici : Accueil > Patrimoine de France > Le château de Nérac : voyage au bout (...)
Patrimoine de France
Richesses du patrimoine francophone : livres, revues, musées, parcs, châteaux, circuits touristiques, monuments...
Le château de Nérac :
voyage au bout de l’Histoire
Publié / Mis à jour le dimanche 30 septembre 2012, par LA RÉDACTION
 
 
 
Incontournable adresse pour les amoureux de l’Histoire de France, comme les non-initiés, le château de Nérac abrite l’exposition « Henri de Navarre sur les marches du trône », ainsi qu’une section archéologique. Un site à découvrir absolument !

Aussi célèbre qu’il puisse être dans le département et ses alentours, le musée Henri IV de Nérac ne lasse jamais les visiteurs de passage comme les habitués, prêts à découvrir ou redécouvrir ce site témoin des premières années du prince de Navarre. Perle du patrimoine lot-et-garonnais, le château qui l’abrite se réduit aujourd’hui à l’aile nord et sa tour intérieure, suite au passage de sans-culottes quelque peu énervés.

En dépit de l’ouvrage destructeur de ces « enquiquinants révolutionnaires », la bâtisse conserve encore aujourd’hui un charme certain. Ses murs se veulent le symbole du (gros) quart d’heure de gloire que la splendide cité de Nérac a connu dans la seconde moitié du XVIe siècle.

Château de Nérac (Lot-et-Garonne)
Château de Nérac (Lot-et-Garonne)

Un musée sur deux étages
Henri de Bourbon-Vendôme, alors Henri III de Navarre, séjourne en compagnie de son épouse la Reine Margot de 1577 à 1582 dans le château, fief de la maison d’Albret. Le premier étage du musée est consacré au futur roi et à la cour de Nérac. Plusieurs dates et anecdotes sont égrainées au fil d’une visite rapide, le lieu n’étant pas immense. Son mariage avec Margot, le massacre de la Saint-Barthélemy - auquel il échappa, lui le protestant, en vertu de son sang royal - et son accession au trône de Navarre, le tout en 1572, sont indiqués et expliqués sous l’angle de ce monarque devenu image d’Épinal à partir du XVIIIe siècle.

Un certain nombre de tableaux sont exposés, retraçant (avec leur part d’affabulations et de grandiloquences graphiques caractéristiques de l’époque) les grands moments de la vie du roi. Une majestueuse huile sur toile du peintre Pierre-Jérôme Lordon, datant de 1827, peut notamment être admirée.

Le rez-de-chaussée renferme des vestiges archéologiques retrouvés en Albret, du Néolithique à la période gallo-romaine. Histoire de compléter la visite de ce musée autant dédié au champion de la poule au pot (si l’on en croit la légende) qu’à l’histoire de la ville de Nérac et de ses environs.

Renseignements pratiques
Ouvert en ce moment tous les jours de 10h à 18h.
Tarifs : plein 4 euros, réduit et groupes 3 euros, gratuit pour les moins de 12 ans.
Tél. 05 53 65 21 11

Olivier Philippe
La Dépêche

Accédez à l’article source

 
 
Même rubrique >


Saisissez votre mail, appuyez
une seule fois
sur OK et patientez
30 secondes
pour la validation


Vos réactions

Prolongez votre voyage dans le temps avec notre
encyclopédie consacrée à l'Histoire de France
 
Choisissez un numéro et découvrez les extraits en ligne !